Qui sommes-nous?

ASSOCIATION
“Le anime piccolissime del Cuore misericordioso di Gesù”

Gesu e i bambiniCette image représente l’ardeur de Consolata et son abandon sur le Cœur Divin de façon tellement vive et si bien comme moi je m’y voyais, que je n’ai pas pu m’empêcher de la coller dans le cahier”.
(extrait du journal spiritual de Sœur M. Consolata Betrone)

“En vérité je vous le dis: si vous ne changez pas et ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.” (Mt 18, 3).

“Laissez venir à moi les petits enfants, ne les empêchez pas; car c’est à leurs pareils qu’appartient le Royaume de Dieu. En vérité je vous le dis: quiconque n’accueille pas le Royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera pas.” (Mc 10,14-15).

“Je te bénis, oh Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents, et de l’avoir révélé aux tout-petits. Oui, Père; car tel a été ton bon plaisir.” (Mt 11,25-26).

L’Association “Le anime piccolissime del Cuore misericordioso di Gesù (Les toutes petites âmes du Cœur miséricordieux de Jésus)”, ayant siège au Monastère Sacré-Cœur, a été constituée légalement le 25 mars 1999 par le désir d’un groupe de personnes “d’être un témoignage concret de l’action miséricordieuse du Sacré Cœur de Jésus” (extrait du Statut).

Anime piccolissime (toutes petites âmes)” parce qu’elles s’engagent spirituellement dans la toute petite voie d’amour de Sœur M. Consolata Betrone, et veulent en diffuser la connaissance. Dans ce sens, on a déjà organisé des rencontres de prière et la publication et réimpression du matériel biographique de la Servante de Dieu.

del Cuore misericordioso di Gesù (du Cœur miséricordieux de Jésus)” car “en rapport avec l’image de notre génération, qui ne peut que susciter une profonde inquiétude …. Il faut que l’Église de notre temps prenne conscience plus profondément et plus particulièrement de la nécessité de rendre témoignage à la Miséricorde…” (Lettre Encyclique Dives in Misericordia du Pape Jean-Paul II).

Le but de cette Association est donc spirituel et social, pour les besoins moraux et physiques des “tout-petits frères”, avec une attention particulière aux enfants pauvres, abandonnés, à ceux qui ne comptent pour rien et que personne n’aime.
Cet engagement chrétien part du monastère, qui n’est donc pas seulement le siège légal de l’Association, mais aussi la source vive de son chemin spirituel, et qui s’engage à soutenir toutes les activités par la prière.