Une vie pour l’amour

“La vie des Saints est pour les autres une norme de vie”: par ces paroles l’Archevêque Card. Giovanni Saldarini inaugure le procès canonique pour cinq causes de béatification, à Turin dans le Sanctuaire de Marie Auxiliatrice, le 8 février 1995. Une de ces causes concerne la Clarisse Capucine Sœur Maria Consolata Betrone. L’aperçu biographique de la nouvelle Servante de Dieu, née à Saluzzo (Cuneo) le 6 avril 1903 et décédée le 18 juillet 1946 au Monastère Sacré-Cœur de Moriondo Moncalieri (Turin), pourrait se résumer en style télégraphique dans la parabole d’une vie qui n’a duré que 43 ans, dont 17 ans en clôture rigoureuse. Et il en aurait été ainsi, si Dieu au contraire n’avait pas fait de sa brève existence un météore incandescent d’amour riche d’éternité.

una vita per lamore
8-2-1995: L’Archevêque Card. Saldarini pendant l’homélie

 

♥La petite Pierina

Confiante dans le Seigneur

Martyre d’amour

L’actualité d’un message

♥♥♥Prière puor la Glorification de Sœur M. Consolata